All posts filed under: Humeur

Et si on apprenait à s’aimer ?

Je suis trop petite. Je suis courte sur pattes. J’ai un gros cul. J’ai des grosses cuisses. J’ai des poignets d’amour. J’ai des gros bras. Je suis trop gentille. Je suis trop naïve. J’accorde trop vite ma confiance. Je n’ai pas assez confiance en moi. Je suis introvertie. J’ai peur de l’inconnu. Je suis impulsive. J’ai un mauvais caractère. Je suis têtue. J’ai…Je suis…On se trouvera toujours imparfait avec une liste de défauts qui s’allonge au fil des années, voire au fil des jours… Plutôt que de passer mon temps [ma vie] à essayer de vaincre mes défauts et à les éliminer, j’ai décidé de cohabiter avec eux jusqu’à les aimer ou les oublier. J’ai déjà perdu trop de temps à essayer de “corriger » mon physique, à rectifier le tir de mon métabolisme, de la nature. Et je ne vous parle pas de ma personnalité : j’ai essayé d’être une autre, de ne plus avoir ses traits de personnalité qui me font défaut auprès de mon entourage… Mais finalement, pendant tout ce temps, je n’étais …

L’équilibre, le vrai…

Après une longue absence de deux mois ici, je me décide enfin à reprendre du service. Et ce n’est pas avec un article sur le sport ou ma routine alimentaire, que je reviens. C’est plutôt avec une sorte de « billet d’humeur ». 2017 n’a pas commencé comme je l’aurais imaginé et beaucoup de choses sont venues chambouler mon quotidien, qui m’ont fait me poser les bonnes questions. Pour ces raisons, pendant quelques temps, j’ai un peu délaissé le sport et la bouffe « healthy » au quotidien ; je n’en avais tout simplement pas le temps et pas l’envie [oui parce que c’est quand même une question d’envie, puisqu’il paraît que quand on veut, on peut…] et, ce n’était tout simplement pas ma priorité. Parfois quand on est enfermée dans sa bulle de « faire du sport à 100 à l’heure », « garder la ligne à tout prix », « avoir des abdos en béton », « être la meilleure version de soi-même physiquement », on ne se rend pas forcément compte que l’on passe à côté de beaucoup de choses. Jusqu’à il y a quelques mois, …

Au revoir 2016, bonjour 2017 !

Ça y est, c’est déjà le dernier jour de l’année 2016 ! C’est dingue, mais plus les années passent et plus les années passent vite. Encore une fois, je ne l’ai pas vu passée. Et pourtant, il s’en ai passé des choses cette année ! Revenons donc sur mes objectifs de l’année 2016 et voyons si j’ai réussi à les atteindre ou pas [je préfère parler d’objectifs plutôt que de résolutions]. Il s’agit d’objectifs autant sur le plan sportif que personnel et professionnel : – Acheter une maison : je dirais check car nous n’avons pas acheté cette année, mais c’est pour la simple et bonne raison que les parents de mon amoureux sont partis 3 ans à Mayotte et nous avons récupéré leur maison en attendant [et donc on économise pour notre maison justement !]. – Reprendre mon permis de conduire : check ! J’ai mis le temps mais depuis le mois de novembre, j’ai repris les heures de conduite toutes les semaines et j’espère avoir le permis de conduire en 2017 ! Ça serait une belle …

Toujours trop…

Trop grosse. Trop mince. Trop maigre. Trop musclée. Trop flasque. Trop…Trop…Toujours trop… À vos yeux, ou pire, aux yeux des autres, il y aura toujours un « trop » qui traîne. Par inquiétude, par mégarde, par jalousie ou juste par méchanceté (hélas), nous ne serons jamais assez bien aux yeux de tous. Il y en aura toujours quelqu’un pour vous dire que la personne que vous êtes devenue n’est pas aussi bien que la personne que vous étiez hier, malgré vos efforts pour [justement] vous améliorer. Quand j’ai décidé de perdre du poids, il y a 2 ans maintenant, c’était pour moi, suite à un constat que je m’étais fait à moi-même. En suivant ma détermination et en sachant bien la personne à laquelle je souhaitais ressembler, j’ai réussi à perdre le poids que je souhaitais (14kg) en à peine 8 mois. Je me sentais vraiment bien dans ma peau… Puis, autour de moi, il y a eu du bruit au sujet de ma perte de poids : « Elle est malade », « Elle ne va pas bien », « Elle déprime ». …

Je me présente : je suis la « listeuse »

Qualité ou défaut, je suis organisatrice et je n’aime pas les imprévus. Enfin…les surprises j’aime bien hein, les imprévus positifs également, je parle surtout des imprévus qui m’empêchent de faire quelque chose que j’avais prévu (en même temps, c’est le but d’un imprévu…). Parce qu’il faut le savoir, même tous mes proches ne sont pas tous au courant, je fais des listes à longueur de journées (mon application préférée sur mon ordinateur s’appelle d’ailleurs « Todoist »…) Des listes d’objectifs à atteindre sur le court terme (cette semaine, ce mois-ci…) ou le long terme (cette année, dans ma vie…), des listes de tâches à accomplir (dans ma vie quotidienne ou au travail), des planning de choses à faire, des listes de courses, des listes de bonnes habitudes à prendre ou de mauvaises à ne pas prendre. Bref, je suis une « listeuse ». Je fais tellement de choses, que si je ne m’organise pas je sais que je vais oublier le plus important. D’ailleurs, vous pouvez demander à mes amis ou même ma famille, il n’est pas rare que, lorsque j’oublie …

Partenariats et polémique : mais euhhhhhhh !

Petit billet d’humeur assez spécial aujourd’hui suite à une pseudo polémique sur Instagram au sujet des partenariats, et plus précisément des « partenariats rémunérés ». Je m’étais promis de ne pas réagir. Je n’ai pas tenu. Bon en tout cas, petite fierté personnelle, je n’ai pas réagi à chaud. Mais je tenais à tout de même faire un petit billet pour mes lecteurs, car je les respecte, tout simplement. La polémique concerne notamment Womens Best, une marque de protéines allemande qui essaye de se faire une place en France, au côté de grands noms comme MyProtein. Leur communication est très différente et plutôt que de se contenter de vous offrir leurs produits pour les tester, ils vous proposent également une rémunération de X €, selon votre nombre d’abonnés. J’ai été contacté par la marque et j’ai accepté le partenariat : 10 € par post. Après tout, je suis déjà une consommatrice de produits protéinés et de compléments alimentaires chez MyProtein alors pourquoi refuser ? Pourquoi refuser de tester un produit similaire gratuitement et en étant payé pour donner …

Le blog change avec moi…

Attention la photo ci-dessus est à prendre à la rigolade… 🙂 Quand j’ai créé ce blog en février 2015, c’était dans le but de partager ma motivation du côté de la perte de poids. Grâce à Weight Watchers, j’avais réussi à perdre 14 kg et on me demandait souvent comment j’avais fait… Tous les kilos perdus étant uniquement dû au passage à une alimentation équilibrée, je me suis dis qu’il était temps de lancer mon blog (depuis le temps que j’en rêvais) et qu’il était évident d’orienter celui-ci vers la cuisine et plus précisément les recettes Weight Watchers. Mais aujourd’hui, les choses ont beaucoup changé pour moi et il m’est difficile de tenir mon blog dans son état actuel, et ce pour différentes raisons… Je ne fais plus Weight Watchers, ne compte plus mes points par réflexe et, en plus Weight Watchers a changé de programme depuis que je ne le fais plus. Je ne suis donc plus à jour et avec toute la bonne volonté du monde, je n’arrive plus à proposer des recettes …

I’m back !

Suite à une très longue absence par ici, je suis enfin de retour. Vous m’avez manqué, cela m’a manqué de vous écrire, de vous noter mes petites recettes, mes conseils côté alimentation et surtout côté forme. Mais je pense que j’avais vraiment besoin de cette pause… Parlons de pause hivernale ou…d’hibernation ! Oui, c’était ça : de l’hibernation ! Je pense que chacun de nous a besoin, à un moment donné de déconnecter et de revenir à la réalité, de se recentrer, pour un temps, sur ses proches, sa vie personnelle (vraiment personnelle, celle dont je ne parle pas forcément ici ou sur Instagram). Et je peux vous dire que cette pause m’a fait le plus grand bien. Je ne suis plus vraiment la même. Je ne suis plus la même parce que en quelques mois, j’ai été déçue à plusieurs reprises là où je ne m’y attendais pas forcément et je dois avouer que me relever n’a pas été des plus simples. Mais comme toujours, j’ai ravalé ma salive et je me suis relevée. Seule …

Quand mes intestins font la loi…

Quand j’ai décidé de prendre mon alimentation en main, j’avais en tête que ça me faciliterait la vie, que je serais au top de ma forme… On ne m’avait pas dit qu’en apprenant à manger équilibré, il pourrait y avoir quelques effets indésirables… Des effets plus indésirables que lorsque je mangeais gras et sucré, sans y réfléchir. Cela fait plusieurs mois que j’ai de grosses gênes aux intestins… Entre ballonnements, ventre gonflé, crampes abdominales, gaz (super glamour, n’est-ce pas ?) et douleurs musculaires / articulaires… Ce n’est vraiment pas la joie… Si je n’avais QUE mal au ventre, je pense que je le vivrai bien mieux qu’actuellement mais il se trouve que mes intestins étant tellement tendus, cela impacts mes muscles et mes articulations… En effet, depuis plusieurs semaines, mon kiné et mon gastroentérologue sont de plus en plus certains que ce sont mes intestins qui seraient à l’origine de ma douleur à l’adducteur et toutes les autres. Car, il y a des jours comme aujourd’hui, où j’ai mal au genou et à la hanche, …

#PrayforParis : vivons haut et fort pour ceux qui auraient aimé le pouvoir ! 

Ce week-end, nous avons tous été frappés, de près (je pense aux victimes, aux blessés et familles des victimes notamment, auxquelles j’envoie tout mon courage, aussi petit soit-il), de loin (nous sommes Français et ces ignobles personnes ont daigné toucher à notre tendre pays) ou même de très loin (le monde entier est touché par cette horrible tragédie dans laquelle la vie a été retirée à des êtres humains) par les tragiques évènements qui se sont déroulés à Paris… Je ne tiens pas à vous résumer une fois de plus les faits, nous avons vu assez de tristesse et d’horreur au cours du week-end sur nos écrans de télévision et sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, je ne veux pas avancer dans la peur. Je ne veux pas me cacher. Je ne veux pas arrêter de vivre. Je ne veux pas que mon quotidien ne soit plus mon quotidien. Je ne veux pas passer mes journées la tête enfouie sous ma couette. Je ne veux pas arrêter de vivre. D’ailleurs, nous n’avons pas le droit d’arrêter de …