Lifestyle

La Réunion : ce voyage extraordinaire…

29 janvier 2015

Pour les vacances de Noël, Guillaume et moi sommes allés trois semaines à La Réunion. Et, si je m’attendais à découvrir un beau paysage, je ne m’attendais pas pour autant à tout ce que j’ai pu y découvrir…

La Réunion, c’est d’abord les Réunionnais. Accueillants. Souriants. Simples. Trois qualités qu’il nous est difficile de trouver au quotidien en Métropole. Le sourire des habitants de l’Île est vraiment la première chose qui m’a marqué : ils sont toujours contents et ne crient jamais, vraiment jamais. Alors qu’ici à la moindre priorité à droite grillée, tu te fais allumée par la voiture était encore à 100m de toi avant que tu ne passes, là-bas, les voitures qui ont la priorité s’arrête pour te laisser passer. Alors qu’ici tu attends bien sagement que le petit bonhomme passe au vert avant de traverser, là-bas le piéton est roi et on le laisse passer, même s’il est en plein milieu de la route. Ils ont le sourire et font en sorte que toi aussi, tu sois content tout le long de ton trajet. Et qu’est-ce qu’on a été contents…

Ensuite, je ne peux vous parler de La Réunion sans évoquer son paysage. D’un côté, il y a le paysage paradisiaque que l’on voit sur toutes les cartes postales et dont tout le monde rêve à l’heure où le temps est à la neige… Je nommerai notamment un magnifique endroit : La Saline, soit le lagon où les poissons viennent nagés avec toi, dès le matin.Mais La Réunion, ce n’est pas seulement la plage, bien au contraire. C’est avant toute chose un paysage qui change plus on avance dans les terres : on passe des côtés presque tropéziennes (Boucan Canot) à la jungle (Mafate – Cilaos) en passant par le desert volcanique (Le Piton de la Fournaise), on passe du bleu au vert en passant par le noir

Enfin, et c’est très personnel pour le coup : j’ai été ravie des mets réunionnais. Et, je ne vous parle pas que des plats typiques de la Réunion comme le rougail saucisse ou le carry au poulet. Je vous parle surtout et avant tout des fruits et du poisson. Moi qui suis une grande fan de fruits, j’ai dégusté des kilos d’ananas, de mangues et de fruits de la passion (pour ne citer qu’eux). J’ai également eu l’occasion de goûter pour la première fois de ma vie du tartare de thon. Et, moi qui pensais ne pas aimer le poisson cru (au même titre que la viande crue), j’ai été agréablement surprise. Au point où le tartare de thon s’est retrouvé dans mon assiette à trois reprises… Sans parler de ces petits copains les dorades, merlans et espadons… Et, l’autre met des plus exquis que j’ai pu découvrir durant notre voyage est tout simplement la vanille. La vraie vanille, réunionnaise avec le goût de vanille que je ne connaissais pas encore et qui me manque au simple fait de l’évoquer… Au point, là aussi, où je n’ai pu résister à une boule de glace à la vanille au moins une fois tous les deux jours…

Il est difficile de mettre des mots sur ces trois semaines de vacances, tant il y a de choses à dire. Mais en bref, La Réunion est le pays où la mixité fait un beau mélange qui vous en met plein les yeux. Si vous n’y êtes jamais allés, j’espère que vous aurez l’occasion de vous y rendre un jour.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Only registered users can comment.

  1. J’y suis allée 2 fois en vacances et comme toi, j’ai trouvé que c’était un endroit paradisiaque. Nous avons donc demandé notre mutation et sommes arrivés sur l’île en juillet l’année dernière.
    Nous repartons à la fin du mois car nous ne nous y sommes pas plu.
    Certes les fruits excellents et là douceurs des températures nous manqueront mais c’est à peu près tout pour nous.
    La vie est très chère, les produis auxquels nous sommes habitués manquent …
    Les boutiques sont assez limitées. C’est une ile mais les plages concentrées uniquement sur l’ouest sont peu nombreuses. Les reste de l’île ne dispose d’aucune plage.
    Nous habitons St Denis. Pas le choix par rapport au travail. C’est une ville sale qui manque de vie et d’animation ..
    Je Ne parle même pas des bouchons dus au fait qu’une seule route relie les principales villes et lorsqu’il y a un accident ou un rocher qui tombe de la montagne, c’est une grande partie de l’île qui est paralysée: des heures d’embouteillage !
    Nous sommes à 10 000 kms de la métropole et les billets d’avion sont tres chers. Idem pour voyager autour …
    Rien au niveau culturel non plus !
    Bref, Oui peut être pour les vacances mais c’est tout. En tout cas pour ma part. Je pense que la REUNION est formidable si on a la chance de pouvoir vivre entre St Leu et Boucan, et que l’on est un amoureux des randonnées …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.