Dine & Move

By Mandise
J'ai testé

Mon avis sur la Polar M430

31 août 2017

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de recevoir la Polar M430, que j’ai pris le temps de tester sur mes différentes activités sportives. Suite à plusieurs demandes sur les réseaux sociaux quant à mon avis sur la dernière montre connectée de Polar, je me suis dis qu’un article « J’ai testé pour vous » pouvait être intéressant [pour vous, comme pour moi, puisque ça m’évitera d’avoir à redonner plusieurs fois mon avis].

Présentation de la M430

Pour information, il s’agit de la petite dernière de Polar, elle correspond à sa moyenne gamme, comme l’était avant elle la M400. Son principal avantage par rapport à la précédente, c’est sans aucun doute, le cardio au poignet ! Elle est disponible à 229 € sur le site Polar.

Bien évidemment, en plus d’être équipée d’un GPS, elle est multisport, étanche jusqu’à 30m [préférable pour la natation, activité qu’elle propose] et fait même le job d’un tracker d’activité en comptant le nombre de pas, la distance parcourue, les calories dépensées, la qualité de votre sommeil, etc.

Il paraît également [je dis, il paraît parce que je n’ai pas moi-même testées les options que je vais citer] qu’elle peut également être reliée à votre téléphone afin que vous receviez des alertes quand vous recevez un appel, un SMS ou tout autre type de notifications [si, si je sais que vous êtes accro à vos notifications Instagram voyons !].

Prise en main de la montre

Bon, je vous dis tout de suite, que je ne suis pas une « débutante » avec Polar [j’ai eu la V800] et que j’ai plutôt été ravie de retrouver la prise en main de la marque, qui est vraiment intuitive. Elle est très simple à prendre en main, les fonctionnalités disponibles sont simples et clairement expliquées quand on laisse défiler le menu. On retrouve facilement toutes les activités disponibles [à savoir que vous pouvez en ajouter autant que vous le souhaitez grâce à la plateforme en ligne Polar Flow, dont je vous parlerai un peu plus bas].

Du côté du GPS, je trouve qu’il est très précis [plus que d’autres marques que j’ai eu l’occasion de tester ou que certaines applications mobiles]. S’il devait y avoir un petit point négatif, c’est que le GPS est parfois difficile à capter, il vaut mieux être loin des arbres et des grandes immeubles, si vous ne souhaitez pas patienter trop longtemps [l’astuce, c’est de lancer la recherche du GPS quelques minutes avant de partir courir – au moment du dernier pipi par exemple ^^].

A savoir que la petite nouveauté de la M430, c’est justement la possibilité d’enregistrer le GPS sur trois paliers (1 s, 30 s ou 60 s). Ainsi, selon l’activité sportive que vous allez pratiquée, vous pouvez choisir la précision du GPS. A savoir que cela a forcément un impact sur l’autonomie de la petite qui passe de 8h (1 s) à 30h (60 s).

Une montre de runneur !

S’il s’agit d’une montre multisport proposant aussi bien du running que de la natation, en passant par le vélo ou les différents sports intérieurs, je me dois de vous préciser qu’elle a été principalement pensée pour être spécialisée pour le running. C’est donc pour cette raison que les options running sont plus importantes que les autres dans les paramètres de la montre.

On retrouve donc des options assez avancées, que l’on n’a pas forcément sur toutes les montres de moyenne gamme, comme des running programmes, des running index, la cadence de foulée, la vitesse indoor, le chronomètre, les laps and timers et les personal best. Bien entendu, comme sur toutes les autres montres de la marque Polar, la montre vous indique la charge de votre entrainement et le temps de récupération nécessaire après celui-ci. Je trouve que c’est une super option, dans le sens où cela permet de limiter le surentraînement, chose que j’ai longtemps fait dans ma toute jeune carrière de sport addict 😀

Si je devais avoir un petit regret sur les activités disponibles, c’est qu’il n’y a pas le mode « Triathlon » sur la M430. Et moi qui fait du triathlon, je dois dire que je n’ai pas le réflexe de redémarrer une activité après avoir arrêté la précédente. Et dans tous les cas, du coup, elle ne calcule pas les temps de transition. De plus, le mode « Natation » de compte pas les longueurs ; du coup la montre ne vous sert que de chronomètre et de cardio-fréquencemètre quand vous l’utilisez à la piscine [et en même temps, j’ai envie de dire que quand j’ai testé des montres censées compter les longueurs, elles n’étaient jamais précises, donc bon… J’ai toujours compté mes longueurs ^^]. C’est juste que si jamais Polar souhaite ajouter ces options, je vote pour, j’dis ça, j’dis rien [pour ces options, il faut se tourner vers la V800 qui est plus haut de gamme donc plus chère et qui n’a, malheureusement, pas le cardio au poignet].

Côté esthétique

Du côté de l’esthétique, je la trouve moins imposante que la Polar V800. J’ai eu l’occasion d’avoir le modèle orange [elle existe également en blanc et gris] et je dois dire que…j’adore ! Alors, que sincèrement, si on m’avait dit que je porterai une montre orange fluo, j’aurais bien ri… Comme quoi !

A part la couleur, la montre n’est pas lourde et elle est plutôt sympa à porter. Le bracelet est tout mou et si vous la portez toute la journée, vous n’aurez pas de trace de bracelet sur le poignet [ce qui n’est pas le cas de la trace de bronzage attention ! ^^].

Polar Flow, une plateforme intuitive et bien faite !

Enfin, vous pouvez retrouver toutes les informations de votre montre connectée, directement sur l’application Polar Flow. Je trouve que c’est la meilleure plateforme de montre connectée que j’ai eu l’occasion d’avoir [j’ai déjà eu l’occasion de tester les plateformes Garmin et Tomtom, donc c’est pour cela que je me permets de comparer].

Elle est super simple d’utilisation et permet une vraie analyse des entrainements réalisés. Il y a beaucoup de détails sur les séances, votre évolution et les progrès effectués. Bref, je ne changerai rien dans l’application personnellement.

Avec la M430, j’ai redécouvert l’application, que je n’avais pas utilisé depuis une bonne année déjà et j’ai découvert d’autres options que je n’avais jamais vu auparavant [d’ailleurs, peut-être qu’elles n’existait pas jusqu’alors, tout simplement]. On retrouve ainsi, l’option « Revivre » qui permet de retrouver votre parcours en 3D avec des photos des lieux que vous avez traversé durant votre sortie. Enfin, il est également possible de suivre un plan d’entrainement « Polar Flow » sur différentes distances visées comme un 5 km, un 10 km, un semi-marathon ou encore un marathon, vous avez l’embarras du choix ! Ce qui est cool, c’est que le plan d’entrainement est relié à votre montre directement et qu’il est donc personnalisé au maximum (par rapport à votre profil, vos sorties précédentes, vos performances actuelles et celles visées).

Au final, j’en pense quoi ? 

En conclusion, je suis totalement conquise par la Polar M430, qui m’a tout de suite ramenée chez la marque, dont j’étais partie pour la simple et bonne raison que le GPS au poignet était un gros manque et besoin chez moi. Je n’ai quasiment rien à redire à cette montre et je prends plaisir à l’utiliser à chaque activité. De plus, j’apprécie la précision du cardio et du GPS que je n’ai pas toujours retrouver chez d’autres.

Je ne sais pas si mon avis vous a donné envie de craquer pour cette montre, mais je sais une chose, c’est que je vous offre la possibilité de gagner une Polar M430 jusqu’au vendredi 8 septembre minuit, sur mon compte Instagram ! >> Gagne ta Polar M430 <<

Rendez-vous sur Hellocoton !
  1. Bonjour
    Attention à ne pas se tromper au moment du choix. La M430 propose certes un mode natation, mais qui n’enregistre aucune métrique propre à ce sport. Elle ne compte pas les longueurs, ne compte pas le nombre de mouvements, etc. En gros, elle n’enregistre que le cardio…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :