Humeur

Partenariats et polémique : mais euhhhhhhh !

6 juillet 2016

Petit billet d’humeur assez spécial aujourd’hui suite à une pseudo polémique sur Instagram au sujet des partenariats, et plus précisément des « partenariats rémunérés ». Je m’étais promis de ne pas réagir. Je n’ai pas tenu. Bon en tout cas, petite fierté personnelle, je n’ai pas réagi à chaud. Mais je tenais à tout de même faire un petit billet pour mes lecteurs, car je les respecte, tout simplement.

La polémique concerne notamment Womens Best, une marque de protéines allemande qui essaye de se faire une place en France, au côté de grands noms comme MyProtein. Leur communication est très différente et plutôt que de se contenter de vous offrir leurs produits pour les tester, ils vous proposent également une rémunération de X €, selon votre nombre d’abonnés. J’ai été contacté par la marque et j’ai accepté le partenariat : 10 € par post. Après tout, je suis déjà une consommatrice de produits protéinés et de compléments alimentaires chez MyProtein alors pourquoi refuser ? Pourquoi refuser de tester un produit similaire gratuitement et en étant payé pour donner son avis sincèrement ? Bah oui, je ne me suis pas mise aux Burners et aux protéines avec Womens Best vu que j’ai des Thermopure chez moi (côté composition, on est pas loin de la même chose pour info) et de l’Impact Whey au chocolat (marque Myprotein pour les curieux 😀).

[D’ailleurs, je vous expliquais les raisons de mon intérêt pour ce type de produits l’année dernière > cliquez ici si vous souhaitez (re)lire l’article].

Car ce qu’oublie la polémique, c’est que, oui certaines marques payent pour tester (car on dénonce là une marque en particulier mais il faut savoir qu’il y en a de nombreuses autres, que ce soit dans le domaine du food, ou dans le domaine de la mode et de la beauté) mais à aucun moment elles ne vous obligent à mentir et à prôner un produit qui ne vous a pas plu. Enfin…à condition de ne pas être lié par un contrat. Car c’est la qu’il y a une différence à mon sens. D’ailleurs, c’est à ce moment là que je refuse les partenariats ou que j’arrête des partenariats jusque là en cours.

C’est justement ce qui s’est passé avec Womens Best. Au départ, ils m’ont juste proposé de m’envoyer deux produits (et oui, j’étais l’une des toutes premières testeuses françaises, je n’ai pas eu la chance de choisir les produits que je souhaitais, ni même le nombre que je voulais… Juste le goût haha ! Et ça m’allait, je m’en foutais, je voulais découvrir un produit qui coûte un bras et que je n’aurais jamais acheté). J’avais droit à 10 € par post Instagram avec une seule condition : faire apparaître le produit, citer le compte Instagram de la marque dans le texte et mettre un hashtag. Aucune autre condition à ce moment là. Au bout d’un mois (enfin, je crois que j’ai testé un mois, je ne sais plus à vrai dire, je n’ai pas compté, ni même la durée, ni même mon nombre de posts pour vous dire – même que parfois, je ne faisais pas de post de la semaine donc je n’étais pas payée – outch, j’étais triste – ou pas), le community manager de la marque m’a proposé d’aller plus loin dans le partenariat en devenant ambassadrice de la marque. Chose que j’ai immédiatement refusé : je ne sais pas ce que cela aurait pu me rapporter (en terme d’argent ou d’avantages), mais je refuse les partenariats qui me lient à un contrat avec une marque car c’est à partir de ce moment là que votre avis peut-être faussé. Et en plus, vous êtes lié de faire X posts à ce moment là car vous êtes encore plus rémunéré pour le faire ! Et en plus, votre image n’est plus vôtre. Je refuse que mon image ne m’appartienne plus, je refuse de ne pas pouvoir tester d’autres produits d’autres marques, je ne veux pas me brider alors les contrats je dis merde. D’ailleurs, j’ai eu d’autres propositions avec signature de contrats, pour info. Mais j’ai refusé, again.

Nan mais plus sérieusement, je comprends la polémique, je comprends que ça énerve, d’autant plus que certains gros comptes (et pas seulement d’ailleurs) ne précisent pas toujours quand il s’agit d’un partenariat. Mais tout le monde n’est pas à mettre dans le même panier et certaines choses dans la polémique ont besoin d’être nuancées. De plus, je suis amplement d’accord pour dire que Womens Best a totalement abusé sur sa communication méga agressive, à savoir démarcher tout ce qui bouge sur Instagram (d’ailleurs, j’avais dit à mon chéri il y a 15 jours : « On les voit partout, je pense que je vais arrêter de faire des posts, ça me soule moi-même ». True story) mais bon, c’est comme ça que le marketing ça fonctionne comme ça pour eux. Chacun son truc : en France, on est plus discret et on aime pas parler argent (c’est comme parler salaire en entreprise, c’est tabou). Or, il faut savoir (je bosse dans le web, donc je sais de quoi je parle), qu’il est inscrit dans la loi que tout partenariat doit être précisé ! Que ce soit dans un blog (de mon côté, j’ai même créé une rubrique « Partenariat » sur mon blog) ou sur les réseaux sociaux. Cela permet justement aux internautes de le savoir et d’agir ou pas en conséquence. Car lorsque vous savez que c’est un partenariat et que vous achetez le produit derrière, c’est votre choix, pas celui de la testeuse, non ? Après, il faut bien entendu que les « influenceurs » que vous suivez soient honnêtes dans leur avis (j’espère qu’il y a plus de personnes honnêtes que de personnes malhonnêtes), après tout je ne suis jamais tombée sur une marque qui m’a obligé à dire telle ou telle chose. Par contre, j’ai déjà eu des marques qui m’ont demandé de supprimer certains commentaires (la blague) et j’ai complètement refusé en disant tout simplement que je ne pouvais pas maîtriser l’avis de mes lecteurs. Moi je parle d’une marque, d’un évènement, d’un produit parce que j’en ai envie et pas par obligation et bien mes lecteurs ou d’autres influenceurs ont également le droit de s’exprimer au sujet de ces mêmes choses, quel que soit leur avis. Cela s’appelle tout simplement la liberté d’expression.

Après, personne ne force personne a acheté/testé un produit, tout le monde ne regarde pas la même façon les compositions des produits (certains vont regarder les allergènes, d’autres les valeurs nutritionnelles, d’autres ont les connaissances pour aller encore plus loin et lorgner le moindre ingrédient), chacun fait ce qu’il veut et c’est la même chose dans la vie de tous les jours : est vegan qui veut et pour les raisons qu’il veut et on n’a pas à critiqué ce choix comme les vegans n’ont pas a critiquer le choix de ceux qui mangent de la viande, du poisson, des oeufs. Finalement, on pourrait également dire : c’est pas bien tu as mis une photo de la barre Be Kind alors que dedans il y a de l’huile de palme, c’est vraiment pas bien d’inciter les gens à en acheter, c’est mauvais pour la santé ! Non, on ne vient pas vous le dire et pourtant quand on parle du Nutella, c’est le diable parce qu’il y a de l’huile de palme… C’est un exemple parmi d’autres, mais il parle à tout le monde haha ! 😀 Et si en fait, on laissait vivre les gens ? Il y a déjà assez de haine, de colère et de malheur hors d’Instagram, alors pourquoi attaquer le monde des bisounours (oui c’est comme ça que je l’appelle et j’aime bien nah !) ?

Je sais que ce billet d’humeur ne va pas plaire à tout le monde et comme tous les autres billets d’humeur que j’ai eu l’occasion de faire, ce n’est pas le but, je souhaite juste dire ce que je pense sincèrement. Certains penseront que je cherche à me justifier (en fait, je mets la situation au claire 🙂 ), je m’en moque, j’suis sur mon blog, mon compte Instagram et je pense être libre de parler ce que je souhaite. Je conclurai juste en disant qu’il faut savoir que la pub n’est pas que sur Instagram, elle est partout sur Internet et dans la vie de tous les jours, à vous ne de pas être naïf, d’être responsable et de faire vos choix selon VOS valeurs. Après tout quand vous matez la pub à la télévision, les messages sont toujours positifs, ce n’est pas pour autant que vous vous précipiter en magasin pour l’acheter, si ? Maintenant, je clos le débat (qui n’en ait pas un selon moi), je n’en reparlerais pas car à la base je n’avais même pas envie d’en parler mais j’étais triste de voir cette effervescence inutile et certaines personnes mal à ce sujet… Sur ce PEACE & LOVE <3

PS : de mon côté, j’ai arrêté le partenariat avec Womens Best le 30 juin (avant la polémique) parce que je refusais de signer un contrat mais aussi et surtout parce que pendant ma préparation triathlon je reprends les bases de la nutrition du sportif. Alors côté protéines, j’peux vous dire que j’suis servie, pas besoin de compléments 😀 😀 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Only registered users can comment.

  1. L’huile de palme n’est pas dangereuse pour la santé. Mais elle est dangereuse pour la nature (=> déforestation, animaux massacrés lors de feux de foret …).

  2. Un bel article, qui montre encore une fois que y’a toujours une… explosion de « ressentis/avis » quand on commence à pointer du doigt quelque chose qui déplait (y’a quelques temps, c’était le « le healthy ce n’est pas que manger des légumes et faire du sport, le healthy c’est etre bien avec soi », y’a eu une floppée d’article là-dessus, même si je suis d’accord sur le fond certains m’ont un peu dérangé).
    Même si tu n’avais pas t’expliquer, ton article est très bien et montre que, oui y’a des partenariats, mais non tout le monde n’est pas à mettre dans le même panier. Les partenariats, je m’en fiche perso (même si ça devient lassant dans le feed aha) mais promouvoir un produit qui est de la me*** là c’est autre chose, mais ce n’est pas ton cas, loin de là même 😉 Et comme tu le dis, nous sommes responsables de nos achats après, ce n’est pas parce que telle ou telle personne a dit « whaou c’est génial ce produit » que si tu l’achètes et que ça ne va pas, ce sera l’ambassadrice responsable. Chacun fait comme il l’entend, et si certains reçoivent des produits, j’ai envie de dire que c’est cool pour eux, et que si ça convient à ce qu’ils promulguent, pourquoi refuser ? 🙂
    Et après, à nous, les utilisateurs lambda de suivre les comptes honnêtes, logiques (si tu te dis végétalien, va pas promouvoir une montre en cuir quoi aha) et aussi de réfléchir un peu de notre côté 😉

    (désolée c’est fouillis aha)

    1. Ohhhhh merci ma petite Morgane <3 Exactement d’accord avec toi : on accuse les autres alors qu’on est adulte et qu’on doit être responsable de soi-même. Bref, tout le monde ne sait pas faire la part des choses et « dénonce » pour dénoncer, je trouve ça triste… Merci ma belle en tout cas <3

  3. Aha je me demandais si tu allais réagir 🙂
    Je trouve ton article vraiment bien & tu as raison de t’exprimer !

    Perso, j’ai fais mon post IG pour rappeler qu’une bonne alimentation & un peu de sport sont les clés pour une perte de poids réussie. Et c’est vrai que je n’avais pas forcément envie d’être associée à une marque qui met en avant ses produits minceur (même si comme toi j’allais tester plus les produits type whey). Après chacun fait comme il veut & tant mieux d’ailleurs 🙂

    Merci pour ton article ma belle & je pense que tu as eu raison de mettre les choses aux clairs pour les personnes qui suivent ton compte & la polémique à propos de Women’s

    Bisous <3

    1. J’ai failli ne pas réagir mais en même temps, est-ce que j’avais le droit de ne pas réagir ? Je me dis que si je ne dis rien, vu que j’ai été partenaire de la marque, c’est comme si j’avouais que j’avais mitho. Alors que non. Alors bah j’ai réagi, même si j’espère que j’en avais pas vraiment besoin et que l’on a jamais douté de mon honnêteté 😀

      Et tu as raison ma choupette, si tu ne te sens pas de tester ce type de produits, à quoi bon le faire ? Ok, on te donne de l’argent mais au dépens de tes valeurs, de ton image. Pour accepter un tel partenariat, il faut déjà être associé à ce type de produits avant je trouve, car que si ça arrive comme ça sur ton profil, du jour au lendemain, bah c’est forcément louche je trouve. Fin, j’suis claire ? 😀 ^^ Bisous ma belle et thanks <3

      Maintenant j’espère que la polémique va s’éteindre, parce que…en fait c’est chiant (c’est tout ^^).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.