Accueil, Running, Sport
Leave a comment

Retour sur la Odlo Crystal Run 2017

Que l’on mette tout de suite les choses au clair : j’avais détesté la Odlo Crystal Run 2016 et je ne comptais pas du tout la refaire cette année. Pourquoi je l’ai détesté ? Pour la simple bonne raison qu’une course qui devait être une partie de plaisir, de fun et de no stress s’est transformée en une course que j’ai totalement subi l’année dernière… Alors que j’avais dit que je ne chercherai pas à « performer » sur une telle course, j’avais quand même en tête de « taper dedans »… Eh bien, cela m’a fallu de partir beaucoup trop vite et de me blesser aux 5ème kilomètre… Bravo Amandine… J’avais encore l’adducteur fragile de ma blessure de juillet 2015 et cette course et mes erreurs de pseudo débutante m’ont fallu de repartir pour 3 mois de blessures… En plus, c’est bien connu, j’adore avoir mal à l’adducteur, j’avais adoré cette période, alors ça commençait à me manquer. Ou pas. Enfin voilà, j’en gardais un TRÈS MAUVAIS souvenir et je ne l’avais pas mis dans mon planning de courses 2017.

Et puis le destin s’en est mêlé, j’ai joué à un jeu Instagram pour gagner un dossard pour la Odlo Crystal Run 2017 avec Runaufeminin et il se trouve que j’ai gagné… Sur le moment, je ne savais pas si je devais sourire ou pleurer… J’ai même hésité à ne pas y aller pour vous dire. Eh puis, je me suis dis que c’était l’occasion de prendre ma revanche. Attention, pas ma revanche sur le chrono, mais ma revanche sur le fun ! J’avais envie de transformer un souvenir négatif en souvenir positif. Et je dois dire que j’y suis assez bien parvenue ! 🙂

Une course fun à faire entre amis

1 – Si je dois vous donner un conseil, faites cette course à plusieurs, avec des amis ou alors des personnes que vous suivez sur Instagram, par exemple. C’est une course où vous pourrez profiter sans problème de vos camarades de run en discutant et rigolant. Et comme on dit : plus on est de fous, plus on rit [dites-moi que j’ai tort !?] ! Ça vous permettra d’en profiter à 200 %, de prendre des photos souvenir avec les mascottes que vous croiserez, etc. Vraiment, vous ne la vivrez pas de la même manière si vous êtes seul.Personnement, c’était ma petite sortie footing du dimanche, que j’ai pu partager avec Cédric et Laurène et nous avons bien rigolé. On a pris des photos tous les trois dès qu’on croisait un photographe, on a pris nous-même nos photos, nos snaps… On a checké un yéti et même un pingouin. On a dansé durant l’échauffement de 15 minutes et même chanté « Je n’suis pas un hérooooooooooooooooos » [même qu’on devait être les seuls à chanter dans notre SAS ^^]. Bref ce sont des choses que seule, je n’aurais pas « osé » faire. Et je dois dire que c’est à 90 % grâce à eux que j’ai kiffé ma course. Tellement que je n’ai pas hésité à repartir pour faire 6 km pour récupérer Priscilla du blog Runaufeminin, dont c’était le premier 10 km depuis un lustre [elle a eu son deuxième enfant il y a seulement 3 mois !!!]

2 – Même si le ravitaillement est à mon goût totalement inutile sur un 10 km mais encore plus sur un 10 km fun, je dois dire que je l’ai apprécié. J’ai adoré trouver au 5ème kilomètre des barres de chocolat noir [c’est vraiment la nourriture confort de l’hiver alors ça allait parfaitement avec le thème !]. Sans vous parler de l’originalité du ravitaillement final avec la tartiflette, la fondue savoyarde ou encore le vin rouge ! Je trouve que ça va jusqu’au bout du truc et j’adore ça, on a vraiment l’impression d’être à la montagne. En plus, il faisait tellement froid et moche, que manger chaud ça ne peut que faire du bien [bien que je n’en ai pas moi-même profité car il me faut attendre une petite heure après avoir couru pour réussir à avaler quoi que ce soit et, en plus, j’avais un petit resto de prévu avec Priscilla].

3 – En 2016, il n’y avait pas de médaille à la clé, mais un tout petit pins en forme de flocon… J’avais été super déçue… Alors quelle bonne surprise de découvrir la magnifique médaille de cette année. Une énorme médaille en forme de flocon qui est allée tout droit dans ma petite collection et qui fait même partie des plus belles que j’ai eu l’occasion d’avoir. Et pour tout runneur, la médaille est aussi importante que le dossard, on y tient, on les collectionne, on les affiche chez nous mais également sur les réseaux sociaux [ou sur notre blog ^^]. Bref, je l’ai kiffé et c’est certainement le gros point positif de la course [ça prouve aussi que les organisateurs écoutent les remarques des participants car je me rappelle qu’on était nombreux à râler l’année dernière de ne pas avoir eu de médaille. Surtout quand on connaît le prix de la course…].

4 – Enfin, l’organisation dans le village est top. On a l’occasion de faire des photos type « polaroid » avec le petit décor qui va bien, l’occasion de faire notre photo sur un pseudo podium en fin de course, il y a plein d’animations [des sculptures dans la glace, de l’escalade, de la danse, etc.]. Encore une fois, un beau point positif pour la course, on part vers la ligne de départ avec le smile et on repart de la course avec le smile.

Encore quelques améliorations… 

Bien entendu, il n’y a jamais de course parfaite où tout se passe à la perfection, alors forcément il y a des choses à revoir.

1 – Les animations 2017
Autant l’année dernière, j’ai voulu faire un pseudo chrono et n’ai pas profité des animations tout en le regrettant parce que j’ai vraiment eu l’impression qu’il y avait masse de mascottes, de neige sur le parcours, de musiques… Autant cette année, à part les photographes et un pingouin, je n’ai pas croisé beaucoup d’animations… J’aurais kiffé avoir de la neige le long du parcours, plutôt qu’uniquement au départ. Bon ce n’est pas très grave, je trouve juste cela dommage vu que j’étais dans un mood un peu funny !

2 – Le parcours
Pour moi le parcours, ça va encore. Mais c’est uniquement parce que je ne suis pas Parisienne. Car les quais de Seine c’est bien joli mais c’est lassant…Surtout quand tu cours à cet endroit pour tes footings perso ou durant une course [il y a toujours un passage forcé par les quais, qu’importe les courses…]… mais si je le mets dans mes points négatifs à moi, c’est pour son très [trop ?] long kilomètre dans un tunnel vers le Louvre. Je suis quasiment sûr à 200 % qu’il n’était pas là l’année dernière et je n’ai juste pas aimé être enfermée dans ce tunnel autant de temps [ça m’a rappelé le Run in Lyon] pour la simple et bonne raison que je suis parfois à la limite de la claustrophobie. Et puis, ça n’a pas d’intérêt…malgré les tableaux qui étaient exposés le long du tunnel… [bah oui quand je cours, j’ai pas le temps de découvrir les oeuvres d’art…]

3 – Le prix de la course
Le voilà l’énorme point noir de cette course, l’indésirable ! Ça devrait clairement être interdit de faire payer 40 € pour une course de 10 km, qui plus est qui n’a pas d’enjeux de chrono, classement ou autre… Je ne comprends vraiment pas ce tarif hallucinant. Ok, je sais que les courses parisiennes sont chères mais je trouve que c’est totalement abusé pour cette course, ce parcours, ces « non récompenses », ce « non classement ». Enfin… Je sais pas c’est peut-être moi mais je suis limite scandalisée par le tarif en fait… L’année dernière, j’avais déjà gagné le dossard, cette année également alors j’ai la chance de n’avoir jamais payé le dossard, mais je peux vous dire que sans ça jamais je n’aurais fait cette course à ce prix-là. Ça fait cher la photo avec mon pote le Zéti ! Ou alors, c’est peut-être parce qu’on a le droit à de la tartiflette après la course… [pas chère du tout la tartiflette ^^] ? Enfin, je ne sais pas, c’est juste honteux un prix pareil ; 25 € auraient été largement suffisant nan ?

Voilà mon bilan pour la Odlo Crystal Run 2017. Je ne vous ai pas parlé de la « difficulté de parcours », de mon chrono ou quoi que ce soit d’autres, parce que vraiment ce n’est pas le but de la course. Pour moi, c’est inutile de faire cette course en se « cramant » physiquement, ça serait vraiment jeter votre argent par les fenêtres et ne pas profiter de l’intérêt de la course, à savoir son ambiance funcky.

Qui la faite parmi vous ? Qu’avez-vous aimé ? Moins aimé ? N’hésitez pas à me donner, vous aussi, votre avis. Après tout, on ne vit pas tous les courses de la même manière [la preuve, j’ai détesté la première édition et adoré cette année…].

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *