Dine & Move

By Mandise
Humeur | Lifestyle

Weight Watchers : pourquoi je vous le déconseille !

16 novembre 2017

Aujourd’hui, j’avais envie de revenir sur mon expérience Weight Watchers qui a beaucoup changé ma vie il y a 3 ans. J’ai commencé Weight Watchers en mai 2014 et j’ai arrêté en août 2015. J’ai donc vécu une grande aventure d’un peu plus d’un an et vous allez voir qu’avec le recul nécessaire, mon avis est quelque peu différent qu’au début… 

Retrouvez mon premier bilan après un an de Weight Watchers

On me demande très souvent si je recommanderais Weight Watchers pour perdre du poids, et j’ai envie de répondre : « NON » malheureusement, et ce pour différentes raisons que je vais tacher de vous expliquer au mieux.

Les Propoints ne sont plus ! 

Tout d’abord, la première raison qui fait que je ne peux pas vous recommander de faire Weight Watchers aujourd’hui, c’est tout simplement que la version WW que j’ai connu n’existe plus. Quand, j’ai fait Weight Watchers, on parlait alors de « propoints » alors qu’aujourd’hui, il s’agit des « smartpoints ». J’ai tenté et je n’ai pas aimé du tout, d’ailleurs je pense que j’ai tenu une semaine (en même temps, je suis heureuse de ne pas avoir tenu, car c’était une erreur de vouloir à nouveau compter mes points). La différence ? A mon époque, WW laissait la possibilité de se faire plaisir, avec des faibles PP pour les aliments comme le chocolat. Or, avec les Smartpoints, ce rééquilibrage alimentaire est très « protéiné » et me rappelle le régime Dukan, qui a fait un léger scandale si vous vous rappelez bien… Donc, sous ce format, hors de question de vous le recommander !

L’engrenage du comptage de points

Ouais, ouais Weight Watchers vous apprend à bien manger. Mouais… Moi ça m’a surtout appris à lier un aliment à un certain nombre de points. 30 g de spaghettis cuits = 3 pp , 1 carré de chocolat noir = 1 pp , 1 cc de crème fraîche allégée = 1 pp , 1 fruit (hors les cerises) = 0 pp , 1 légume (hors avocat) = 0 pp… Bref, comme vous le voyez, 2 ans après avoir fini Weight Watchers, je connais encore très exactement le nombre de propoints de chaque aliment… C’est la seule véritable chose que m’a appris Weight Watchers ! Et le truc c’est qu’on avait un nombre de points attribués par jour et que le principe était de ne pas les dépasser. Et moi, ça a été mon travers, je faisais toujours en sorte de manger le moins de points possible, quitte à en laisser 10 sur les 26 que j’avais pour la journée. Du coup, bah je me suis bourrée l’estomac de fruits et de légumes à n’en plus finir. Dans mon assiette, on trouvait, par exemple, du poulet ou du colin (ans matière grasse s’il vous plaît) avec 500 voire 700 g de légumes ! C’est totalement n’importe quoi ! Oui les légumes c’est bon pour la santé, oui des légumes il faut en manger, mais non il ne faut pas en abuser ! Les légumes sont des aliments comme les autres et ce n’est pas parce que ce n’est pas calorique qu’il faut en abuser. Car en abusant des légumes ou des fruits, qui sont extrêmement fibres et bien… vous vous niquez la santé !

Ça m’a niqué la santé…

Et je ne vous dis pas des conneries ! Vous vous rappelez de mes soucis d’intestins ? Eh bien, après moults examens, c’est mon médecin traitant qui a fini par trouver la cause de mes maux : une colopathie fonctionnelle ! C’était un plaisir de découvrir qu’en ayant abuser d’aliments sains et en ayant banni beaucoup d’aliments de mon alimentation, j’avais totalement déréglé mon système intestinal… Et les symptômes sont tellement cool en plus : des douleurs abdominales ou des crampes diffuses ou localisées, un ballonnement abdominal après les repas, ou souvent en fin de journée, avec l’impression d’être enceinte, des gargouillements, l’émission de gaz (glam’s !) et un transit perturbé avec diarrhée ou constipation, parfois alternance des deux. Bref, tout ce qu’on aime, encore plus qu’en on est une fille et qu’il est difficile de cacher cela en permanence au travail… Mais surtout, le must dans tout cela, c’est quand mon médecin m’a appris qu’il n’y a pas de traitement pour soigner la colopathie fonctionnelle, qu’il faut juste réapprendre à manger de tout et jamais sans abus. Enfin, depuis que j’ai compris ça, je mange de nouveau normalement et de tout et étrangement je n’ai quasiment plus jamais mal. Ça m’arrive peut-être une fois par mois désormais… Mais je vous le dis ça change des 10 fois par mois d’avant… 🙂

Suivre un régime n’est pas la solution !

Très clairement, si je vous ne peux pas vous recommander Weight Watchers, c’est surtout parce qu’il s’agit d’un régime comme les autres, et avec le recul, je sais que suivre un régime n’est pas la solution ! Vous allez me dire « Ouais mais si j’ai 20 kg à perdre, il faut bien que je suive un régime, les kilos ne vont pas partir tout seul« … Certes, mais dans ce cas là, le meilleur conseil que je peux vous donner, c’est d’aller chez un nutritionniste, car vous aurez quelque chose d’adapter à vous et surtout un rééquilibrage alimentaire non restrictif. Car le souci quand on fait un régime tout seul dans son coin, c’est qu’on adopte pas forcément les bonnes habitudes et qu’on se dirige vers de beaux troubles alimentaires. Eh oui, on a tendance à croire qu’il faut bannir plein d’aliments de son assiette alors que le souci n’est pas vraiment là ! Et en prenant ces mauvaises habitudes, on se dirige tout droit vers la case « Troubles alimentaires ». En voulant tout contrôlé, en refusant d’ingérer certains aliments, je me suis retrouvée du côté obscur de l’orthodoxie mais surtout de l’hyperphagie. Et sincèrement, je ne souhaite à personne de vivre cela un jour…

Retrouvez mon article sur l’engrenage de la perte de poids

Mais finalement, je fais comment pour perdre du poids / garder la ligne ?

Si j’avais des vrais conseils à vous donner, et seulement si vous avez vraiment du poids à perdre (parce que moi quand j’étais à 50 kg pour 1m66 et que je voulais encore perdre du poids, c’était plus de la débilité qu’un besoin pour ma santé hein 🙂 ), ce serait :

1 – Manger à des heures régulières : je ne vous dis pas de manger 3 fois par jour, mais de garder vos habitudes tout en essayant de manger à des heures régulières. Si vous ne petit-déjeuner pas aujourd’hui, je ne vais pas vous conseiller de prendre un petit-déjeuner alors que vous n’en avez pas envie, que vous n’avez jamais faim le matin. Le tout est d’essayer de toujours manger dans une même fourchette horaire. Moi, par exemple, je ne prends plus de petit-déjeuner aujourd’hui et je n’ai pas faim avant 12h30 (parfois quand je fais du sport le midi, je mange à 13h30) mais ma fourchette horaire ne change pas, j’ai toujours quelque chose dans le ventre entre 12h30 et 14h. Par contre, je prends toujours un goûter vers 16h30 (que voulez-vous, je suis une vraie enfant) et je prends mon dîner entre 19h et 19h30. Et depuis que j’ai pris ces habitudes, je ne grignote étrangement jamais. Et si je rentre à 22h parce que je suis allée boire des verres avec les copains, eh bien je ne mange pas si je n’ai pas faim et pis c’est tout ! 🙂

2 – Ne bannissez aucun aliment de votre alimentation et mangez de tout en quantité raisonnable. Si on vous invite à faire une raclette, pourquoi refuser ? Allez-y et mangez raisonnablement : ce n’est pas une pomme de terre, 2 tranches de jambon et 3 morceaux de fromage qui vont vous faire prendre 1 ou 10kg, croyez-moi ! L’important est de savoir être raisonnable et de ne pas en abuser ! Et justement, en ne bannissant aucun ingrédient de votre alimentation, vous n’aurez plus envie de vous jeter sur les aliments gras et sucrés dès qu’ils se trouveront devant vous, parce qu’ils ne seront pas des aliments interdits mais des aliments que vous pouvez manger quand vous voulez. Et forcément, il n’y aura pas tout ces sensations de tentation et de frustration, que procurent la restriction.

3 – Évitez d’associer certains aliments. Les nutritionnistes et diététiciens vous le diront, parfois, ce qui peut faire grossir, c’est juste l’association de certains aliments entre eux car ils provoquent certaines réactions dans votre corps, tout simplement ! C’est pas moi qui le dit, c’est la naturopathie ! Et ça, c’est bien non ? Voici un lien vers un article qui vous explique quelles sont les associations d’aliments à éviter 🙂

4 – Pratiquez une activité physique. Attention, là encore je ne vous dit pas de faire du sport tous les jours hein ! Si vous n’êtes pas sportif, je vous dirais d’essayer de vous caler une séance de sport de 45mn-1h par semaine. Après, si vous êtes déjà un peu sportif, le mieux est de vous caler 3 séances par semaine. Et, si vous n’aimez pas courir, ne vous sentez pas obligé de courir, faites plutôt du renforcement à la maison. Il existe plein de programmes sportifs qui se réalisent à la maison avec peu de matériel, comme le Top Body Challenge que j’ai moi-même fait à plusieurs reprises et qui donnent de bons résultats (promis !). Le principal ici est de trouver une activité physique qui vous corresponde et pas forcément une activité physique qui soit à la mode ! Vous pouvez très bien faire du hockey sur gazon par exemple 🙂 Nan, mais sans rien, tout ça pour dire que pour être heureux, il ne faut pas faire comme tout le monde, mais faire ce qu’il vous plaît. Franchement, quand on voit la panoplie des sports disponibles en France, vous avez vraiment l’embarras du choix et je suis convaincue qu’il y en un qui vous correspond !

A mes yeux, ce sont les seuls bons gestes à appliquer au quotidien. Pourquoi ? Parce qu’ils vous permettront de perdre du poids sur la durée : ne soyez pas pressé, ça peut prendre plus de temps qu’un régime drastique, c’est certain, mais vous verrez le poids que vous perdrez sera juste du poids que vous aurez vraiment besoin de perdre et cette perte sera durable. Vous n’allez pas reprendre le double de kilos derrière et surtout, vous n’aurez pas besoin de faire attention à votre alimentation toute votre vie pour être sûr de garder ce poids. Il s’agit de petits gestes très simples à mettre en place qui vous permettront de garder un poids stable toute votre vie, sans vous restreindre. C’est ce que j’appelle à mes yeux le poids de forme.

Et je ne vous dis pas cela, sans en être moi-même convaincue, car il se trouve que je les mets moi-même en place depuis quelques mois. Quand j’ai arrêté Weight Watchers, je pesais 47 kg (j’étais même descendu à 45 kg pour vous dire…). 6 mois, plus tard, avec une alimentation « normale » j’étais remontée à 55 kg, soit disant mon poids de forme d’après l’application Weight Watchers. Mais même pour garder ces 55 kg, il fallait que je fasse attention à manger « équilibré » (enfin, j’avais une certaine définition d’équilibré, qui cachait surtout le mot « régime » et l’expression « faire attention »). Puis, quand j’ai enfin lâché prise, j’ai atteint 60kg. Merde, +13kg… Ça a été difficile au début, je me suis dis : « Bon bah régime et sport à outrance à nouveau hein !« . Mais, j’avais grandi, les choses ne se passaient plus pareil dans ma tête et surtout je n’avais pas envie de retourner vers mes travers passés… Et finalement, je suis plus jolie comme ça (là encore, c’est pas moi qui le dit ^^) et surtout aujourd’hui, j’ai une vie sociale et un régime alimentaire normal. Je n’ai pas peur de manger des spaghettis à la carbonara le soir, je n’ai pas peur d’aller boire des pintes de bières en afterwork, je n’ai pas peur de ne pas petit-déjeuner, je n’ai pas peur de manger gras 3 jours d’affilé comme je n’ai pas peur de manger sainement pendant 3 jours. Et pourquoi je n’ai pas peur ? Parce que 8 mois après avoir pesé 60kg sur la balance, j’en suis toujours à ces 60kg… J’ai repris une vie normale et je n’ai pas grossi d’un gramme… J’ai donc atteint mon poids de forme, ce poids qui me permet de vivre sans réfléchir H24 et sans me restreindre. Bien sûr, ça n’a pas été facile au début, mais une fois que le cap passé, on se sent tellement soulagé, on se dit qu’on a enfin trouvé une façon d’être en accord avec soi-même et d’être heureux. En tout cas, c’est ce que je vis désormais et c’est pour cela que je peux que vous conseiller de faire pareil.

Bref, encore une fois, mon article part dans tous les sens, j’en suis désolée, mais vous l’aurez compris, je ne vous conseille pas de faire WW mais juste de mettre en place des petits gestes quotidiens qui vous permettront de vivre normalement et surtout d’être heureux !

Rendez-vous sur Hellocoton !
  1. En théorie, weight watchers n’est pas un régime mais un rééquilibrage alimentaire. Si on ne suit pas les indications, c’est clair que ça ne peut pas fonctionner correctement.
    Maintenant, si on va voir un nutritionniste, on va aussi avoir un rééquilibrage alimentaire donc tout ne sera pas permis.
    C’est la faute de personne mais si on a un mauvais métabolisme, on sera forcé de se surveiller tout notre vie si on ne veut pas reprendre ou prendre davantage de kilos…

  2. Malheureusement, tu ne respectais pas ce que préconomisait WW. Jamais ils n’ont dit de manger 700g de légumes (300g maximum dans la journee + 200g de fruit). Et puis, tu ne mangeais pas tous tes points non plus…

    Je ne suis pas là pour te critiquer hein ! Mais juste je trouve ça dommage de critiquer un programme quand on ne le respecte pas.

    1. Ah mais je n’ai jamais dit que j’avais suivi le programme à la lettre hein ! Justement, j’ai dit qu’il était difficile de faire ce genre de programmes seule dans son coin, parce qu’on arrive vite à des travers et mon travers à moi a été de me dire que je devais manger le moins de points possible, même si WW me disait d’en manger telle quantité. Je ne dénigre pas WW, je dénigre tous les pseudos régimes, car ça s’appelle tout bonnement un régime et que tu ne peux pas être au régime toute ta vie, ce n’est pas viable. En plus, ça amène à certaines maladies comme l’anorexie, la boulimie ou dans mon cas, l’hyperphagie. Mais encore une fois, c’est seulement mon retour personnel, rien de plus. Et puis, c’est triste de résumer ton alimentation a une histoire de points.

  3. Merci pour cet article rempli de bon sens… Être sans cesse bloqué sur sa courbe de poids ne peut rendre heureux personne… Savoir vivre sa vie et en apprécier les plaisirs, voilà mon crédo !
    Et pourtant, j’ai un bémol à apporter à toit cela… Je suis ton compte IG et il est clair que tu trouves ton équilibre dans une routine sportive quasi quotidienne (du moins, c’est l’impression que j’en ai!). Perso, je trouve ça super (j’ai moi-même besoin de sport pour me sentir moi) mais ce mode de vie est la raison pour laquelle tu maintiens ton poids de forme sans difficultés (malgré quelques excès) et tu sembles très musclée… 60 kg dans un corps bien ferme et 60 kg peu ou pas musclée, ça ne donne pas du tout le même résultat physiquement…
    Mais encore uns fois, merci pour ton retour d’expérience qui va certainement apporter à beaucoup de monde!
    Let’s run

    1. Haha ! Eh bien, détrompe toi, je n’ai pas toujours une vie 100% active avec du Sport tous les jours. Ça m’arrive bien entendu, mais il y a des semaines comme celle en cours, où je ne fais pas du tout de Sport. Et même en septembre/octobre, j’ai dû faire du Sport 7 jours dans le mois au plus, sans changer mon mode alimentaire et je n’ai quand même pas pris un gramme. Et tant mieux, ça me montre que je peux vivre sans sport à outrance et ça soulage mine de rien. Après Comme je le dis, je conseille tout de même d’être un minimum sportif, ne serais-ce que pour être bien dans sa tête !
      Bisous !

  4. Ton article est extrêmement intéressant et je pense, et j’espère, qu’il servira à ouvrir les yeux à beaucoup de monde. Faire un régime ne sert à rien pour perdre du poids, l’essentiel est de se faire plaisir, changer ses habitudes au fur et à mesure et trouver un juste équilibre entre sport, repas sains et gourmandise !
    Bonne journée à toi,
    Pêche

    1. Je suis entièrement d’accord avec toi. Malheureusement, il est difficile parfois de faire ouvrir les yeux à ces personnes quand elles sont convaincus que le régime est la meilleure ou la seule solution. Il faut parfois tomber, pour s’en rendre compte par soi-même.
      Bonne journée !

  5. Merci Amandine… j’ai repris Weightwatchers après l’été mais sans le résultat auquel je pensais… je commençais à me dire que ce n’était plus pour moi et ton post vient me conforter dans cette idée.
    J’ai un peu le même parcours, aujourd’hui je stabilise entre 58 et 59 kg (sportive sur 5 sessions par semaine) et je me dis que finalement cela doit être mon poids de forme. Merci beaucoup pour cet article, il reste encore du chemin mais ça doit pouvoir se faire

  6. Bonjour Amandine, merci pour votre article, j’aimerai tant puiser dans votre force … Je dois reprendre du poids et pour cela je suis suivie par une thérapeute … J’ai à ingurgiter des compléments alimentaires (comme les personnes agées :C ) … Cela fonctionne mais c’est l’angoisse de la pesée et des kilos repris … J’aimerai arriver à me libérer … J’ai ,pour le moment, réussi à échapper à l’hospitalisation mais cela plane toujours autour de moi … Je fais 38kg et 1.66m … Merci à nouveau pour votre article qui me donne l’espoir de m’en sortir … Bises à vous

  7. Bonsoir
    Ayant moi même testé WW au moment des PP je suis entièrement d accord avec toi. Quand on est dedans on trouve que c est bien qu’ on peut manger de « tout » ,il faut juste savoir compter ses points!! Donc oui pour moi aussi la perte était au RDV. Mais le jour d’après., celui où on ne compte plus, les vieux démons reviennent et là c est la catastrophe!! Résultat j ai repris plus que ce que j ai perdu!!
    Apres une grosse remise en question, moi la spécialiste des régimes, j ai décidé que non je ne laisserai plus personne décider de ce que je devais manger ni en quelles quantités.
    Ce jour là c était le 1er janvier 2017. J ai écouté mon corps, mes sensations de faim et j ai repris le sport . Bilan : perte de 8kg en environ 4 mois. Aujourd hui je suis toujours au même poids . Et petit bonus j ai laissé ma balance de côté pour ne me fier qu’ au reflet du miroir! Et bordel je REVIS !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :