Nutrition

Cheat meal ou « repas plaisir » : comment bien le gérer ?

15 juillet 2015

Bien que je fasse Weight Watchers depuis plus d’un an maintenant [oui, oui, mon poids est stabilisé mais pour l’instant je continue à compter… Plus par réflexe que par nécessité, soit disant passant], comme tout être humain normalement constitué, il y a des jours où j’ai envie de me faire plaisir en faisant un écart. Eh oui, quel délice de se faire plaisir hein ! 🙂

Mode d’emploi du cheat meal 

Le cheat meal ou repas de triche ou repas plaisir [ce sont les différents noms que vous pouvez voir ou lire autour de vous] est tout simplement un repas où vous allez manger ce que vous voulez sans vous poser la question de combien vous mangez de propoints [coucou les Weight Watchers] ou combien cela représente en calories. Vous vous faites plaisir et mettez votre cerveau en mode off !
Chocolats de Pâques

Voici quelques recommandations si vous souhaitez faire un bon cheat meal :

Organisez votre journée : s’il n’y a pas de moment idéal (déjeuner ou diner / après ou avant l’effort) pour faire un cheat meal, le tout est de s’assurer que votre total journalier ne soit pas trop lourd afin que votre excès ne soit pas trop important par rapport à vos besoins. Aussi, si vous avez mangé normalement toute la journée, vos besoins énergétiques sont quasiment atteint à la fin de la journée. Dans ce cas de figure, y ajouter un cheat meal n’est peut-être pas une bonne idée. Pour éviter d’être dans le très gros excès, planifiez vos repas de la journée en fonction de votre cheat meal. Il s’agit donc de prévoir votre cheat meal à l’avance ! Pour vous donner un exemple, je sais que je mange une pizza ce soir, je mange donc une bonne grosse salade composée ce midi et un bon fruit qui cale en collation. Comme ça, je me fais un cheat meal contrôlé et modéré, qui ne se transforme pas en cheat day !

Limitez-vous à un cheat meal par semaine. Eh oui, le cheat meal n’est efficace que si vous n’en abusez pas car les effets proviennent du fait que c’est rare et que votre corps n’y est pas habitué. Alors un cheat meal oui, mais à condition de se limiter à un par semaine et de rester sérieux tout le reste du temps. Alimentairement et sportivement parlant ! Autre chose : ce n’est pas parce que vous avez le droit à un cheat meal par semaine, qu’il est obligatoire. C’est une fois par semaine, à condition que vous en ayez envie bien sûr. On écoute son corps et ses envies !

 

Faites un effort intensif : il ne s’agit pas d’une obligation mais d’un conseil que je vous donne. Faites d’une pierre deux coups et faites votre cheat meal après une séance de sport. Cela permettra de recharger vos muscles en glycogène (stock d’énergie dans les muscles). En effet, vos réserves étant presque vides, si vous ingérez des glucides après votre séance d’entraînement, votre corps les transformera en glycogène, plutôt qu’en gras. Si vous n’avez pas le temps de faire une séance de sport comme à l’accoutumé, je vous conseille la fameuse méthode tabata. En 4 minutes, vous aurez accompli un effort très intense correspondant à une séance d’entrainement d’une heure [c’est scientifiquement prouvé !] et le gras que vous consommerez dans les deux heures qui suivent ne sera pas stocké par votre corps.

Mangez lentement : c’est normalement une habitude que vous avez déjà pris mais il est bon de ne pas l’oublier. Ce n’est pas parce que vous mangez quelque chose que vous aimez à la folie qu’il faut le manger en quatrième vitesse. Au contraire, prenez le temps de manger et  de savourer votre repas. En plus, en mangeant lentement, vous permettrez à la glycémie d’augmenter plus doucement, ce qui sera plus facile à gérer pour votre corps et votre foie.

Ne vous rendez pas malade : si tout est permis – pizza, frites, burger, gâteaux, sodas, glaces… – ce n’est pas une raison de vous goinfrer ! Quand vous n’avez plus faim, ce n’est pas la peine de continuer : vous avez rempli votre mission, vous vous êtes fait plaisir. Ce n’est pas parce que c’est un « cheat meal » qu’il faut vous forcer sous prétexte que vous en avez le droit. En adoptant un tel comportement, vous ne vous exposez qu’à des maux de ventre durant les heures qui suivront votre repas. Et le moment de plaisir qu’aurait dû être votre cheat meal se transformera en mauvais souvenir… Ce serait dommage de gâcher un tel moment parce que vous n’avez pas su écouter votre corps.

Buvez de l’eau (beaucoup d’eau), avant, pendant et après votre cheat meal. Déjà parce que c’est totalement indispensable, mais aussi parce que l’eau aide à digérer les glucides et donc à les évacuer plus rapidement.

Est-ce que je ruine tous mes efforts ?

La réponse est tout bonnement : NON ! Au contraire : utilisé à bon escient, il peut même vous aider à relancer votre perte du poids. Et, si comme moi, vous avez un poids qui est stable, ne vous inquiétez pas, vous ne risquez pas de reprendre le poids que vous avez chèrement perdu.

Comment est-ce possible ? Un bon cheat meal va booster votre métabolisme, en augmentant notamment vos niveaux de léptine. La léptine est l’hormone qui contrôle la faim et les niveaux de graisse corporelle. Pour faire simple, quand vous réduisez vos apports caloriques (comme c’est le cas en ayant un mode de vie sain), vous réduisez également les niveaux de léptine. Seulement voilà : plus les niveaux de leptine sont bas, plus votre cerveau va envoyer des signaux de « faim ». En réponse, votre corps va stocker des graisses, pensant qu’il en aura besoin pour « survivre ». C’est donc à ce moment-là que le cheat meal est plus qu’utile ! En donnant à votre corps une dose de calories plus importante que d’habitude, vous lui faites comprendre que les graisses ne manquent pas et qu’il n’a donc pas besoin de remplir les stocks. Ainsi, vous l’aidez à remettre les «  compteurs à zéro » 🙂

Effets cheat meal sur métabolisme

« C’est bon pour le moral, c’est bon-bon, c’est bon-bon ! »

Quand on est adepte d’une alimentation saine, il n’est, par exemple, pas toujours facile de rester sociable. En effet, on a parfois peur de la moindre sortie car on sait qu’il ne sera pas forcément facile de gérer ce qu’il y aura à manger. Alors plutôt que de profiter d’un moment entre amis ou en famille, on se fou un stress pas possible et il arrive même que l’on décline l’invitation… Or, pensez-vous que le fait de bien manger doive vous exclure des autres ? Moi non. J’ai longtemps été dans ce cas de figure et puis, j’ai appris à assumer ma façon de manger et surtout…à lâcher prise pour profiter de moments uniques. Aujourd’hui, si j’ai un anniversaire dans la famille, je n’ai plus peur de prendre une part de gâteau. À Noël, hors de question de me passer de mon petit foie gras. Bon, par contre, je ne mange pas gras/sucré parce qu’il le faut : par exemple, je ne suis pas [plus, pour être exacte] fan de galettes des rois, qu’elles soient à la frangipane ou aux pommes, alors, durant la tournée des voeux, je décline gentiment la part de galette. Si j’ai appris à me faire plaisir sans culpabiliser, j’ai également appris à ne pas me forcer pour faire plaisir [comme c’était le cas quand je me forçais à finir mon assiette alors que je n’avais plus faim, par exemple]. Bref là n’est pas la question, je m’égare.  Pizza 4 fromages
Vous l’aurez compris, se faire un cheat meal n’est pas mauvais pour la ligne mais, en plus, booste également votre état d’esprit et donc votre moral. De mon côté, je sais que lorsque je fais mon « repas joker », je suis remontée à bloc, je reprends mes bonnes habitudes dès le lendemain et je suis repartie de plus belle !

Et sur la balance ? 

J’entends d’ici les obsédées du chiffre et de la balance [oui, oui, Mesdames je vous connais bien car j’ai été à votre place durant plus d’un an… >> voir mon article sur l’obsession de la balance <<] : « Pourtant sur la balance, j’ai pris du poids ! ». C’est totalement normal ! Non, non, non, je ne suis pas en train de me contredire avec ce que j’ai dit plus haut. Je vous explique.

Lorsque l’on consomme des glucides en grosse quantité, la conséquence sur la balance est immédiate : pour chaque gramme de glucides, vous allez stocker 3 à 4 grammes d’eau et il n’est donc pas impossible que vous preniez 1 à 2 kilos… Mais pas de panique : cette conséquence est aussi immédiatement que temporaire et ces kilos en trop auront disparu dans les 72h en général. Eh oui, il ne s’agit en réalité que d’un surplus d’eau… Il faut juste laisser le temps à votre corps de l’évacuer… Et, votre corps l’éliminera dès que vous remangerez sainement. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire dès le repas suivant…

Il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter et de se miner le moral en culpabilisant et en se disant « Je n’aurais pas dû ». Vous vous êtes fait plaisir et vous avez eu raison de le faire ! Pour être sûr de ne pas être dépité, je vous conseille de prendre votre cheat meal au minimum 4 jours avant votre jour de pesée officielle et de ne pas monter sur la balance dans les 72 h qui le suivent. De toute façon, il n’y a pas de raison de monter sur la balance en dehors de votre jour de pesée officielle, non mais !  Glace face à la mer

Tout ce que vous allez pu lire dans ce billet n’est pas nouveau, vous pouvez retrouver des tonnes d’articles de blogs ou de sites spécialisés qui vous dirons la même chose. Mais je trouve que lorsqu’on est entré dans une routine alimentaire « healthy », on a tendance à oublier la notion de plaisir. Je trouvais donc primordial de faire un billet sur la place [importante] du cheat meal dans la vie de tous les jours. Si vous avez d’autres questions sur le repas plaisir que je n’aurais pas évoqué, n’hésitez pas à les poser en commentaires, je tâcherai d’y répondre et si c’est un point important, je mettrai même mon article à jour grâce à vous ^^

Sur ce, ce soir, c’est cheat meal pour moi ! « Oui, oui, pizza 4 fromages, je t’entends, nous allons très vite nous retrouver » … 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

Only registered users can comment.

  1. Merci de ta réponse! Oui c’était digestif et une douleur assez aiguë dans le ventre et une impression de mal digérer en fait.
    Ai-je trop mangé ou est-ce que mon corps doit simplement s’habituer?
    Ce type de cheatmeal (monaco-burger-frites-dessert) est-il « recommandé » une fois pas semaine ou moins souvent?
    Merci 🙂

  2. Hello! Merci pour cet article qui m’intéresse particulièrement.
    Petite question : faisais-tu déjà des cheatmeal quand tu étais en phase de sèche, cad au tout début de ta perte de poids? J’ai commencé il y a un mois et demi, je stagne un peu. Je me suis permis mon premier cheatmeal au restaurant (Monaco pêche, burger-frites, crème glacée) et j’ai été dérangée toute la journée du lendemain… :/

    1. Hello Marion,
      Oui j’ai commencé dès le début, c’était une des conditions que j’avais prise pour tenir Weight Watchers.
      Qu’appelle-tu « dérangée » ? Si ce sont des problèmes digestifs, ne t’inquiètes pas, c’est normal, ton corps n’est plus habituée. Ça m’est arrivé à plusieurs reprises mais ça va passer, ne t’inquiètes pas 🙂

  3. Coucou, si tu souhaite faire des frites avec une huile non calorique utilise l’huile de coco vierge ou même l’huile de coco raffiné pour cuire aussi tout se qui es légumes a la poêle etc tu peux t’en servir pour tout repas et dessert comprenant de l’huile a l’origine. Par information l’huile de coco vierge garde de gout de la noix de coco et l’huile de coco raffiné est sans gout et garde les même bien fait que la vierge. Bisou et bonne continuation:)

    1. Merci pour ces renseignements. Je me renseignement pour l’huile de coco raffiné (car des frites au goût de la noix de coco je ne pense pas que ça soit top top pour moi xD). J’ai également l’Actifry qui me permet de faire de bonnes frites maison non grasses 🙂

  4. Un grand merci pour ce blog qui a vmt contribué à changer mon mode d’alimentation et ca m’a meme motivé a tester ww ! A ce propos j’ai une question comment comptes tu en propoint une pizza acheté au camion (chevre magret miel ) ? Le calculateur est assez imprecis à ce propos et je ne sais pas trop comment je vais calculer mon prochain cheatmeal pizza ! Merci encore pour tout et bravo à toi !

  5. Un grand merci pour ce blog qui a vmt contribué à changer mon mode d’alimentation et ca m’a meme motivé a tester ww ! A ce propos j’ai une question comment compte tu en propoint une pizza acheté au camion (chevre magret miel ) ? Le calculateur est assez imprecis à ce propos et je ne sais pas trop comment je vais calculer mon prochain cheatmeal pizza ! Merci encore pour tout et bravo à toi !

  6. Merci, Merci beaucoup pour ce petit article plein de bon sens.
    Retrouver le plaisir de partager un repas en famille sans ce priver une fois de temps en temps, sans culpabiliser était juste impossible pour moi ( et est encore très difficile … )
    Mais grâce à toi, je retrouve ces petits moments de bonheur, je tenais donc à te dire un gros GROS merci

    1. Oh… C’est important de ne pas « se priver » lors de moment entre amis ou en famille. Il faut savoir profiter et lâcher prise et je suis contente que je puisse t’apporter cela.
      Bonne soirée 🙂

  7. merci beaucoup pour ce super article 🙂 je me suis un peu lâcher ce week end et grave a vous j’ai réussi a déculpabiliser et a apprécier ce moment avec mon mari et mon fils
    Merci pour tout et continuez à nous apporter vos super recette je me régal chaque jour avec vous 😉

  8. Merci pour cet article complet ! Un peu Hs mais je voulais savoir si cela coûte cher de faire le programme Weight watchers ? Merci pour ton aide et bonne continuation 😉

    1. Merci pour ce gentil commentaire. J’ai fait WW Online uniquement et ça coûte 18€/mois. Mais il y a toujours des offres qui finalement font que tu payés toujours moins ^^
      Bonne soirée 🙂

  9. Trop vrai et super article encore une fois ! C’est hyper important de ne pas se sentir frustrée dans un rééquilibrage alimentaire… sans évidemment toutefois en abuser… ce qui n’est pas toujours facile mais il faut s’accrocher vraiment, savoir se dire non quand il le faut et au fil du temps, on en a juste beaucoup moins voir plus envie 😉 tout en sachant se faire plaisir avec modération… bel apprentissage en tout cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.