Nutrition | Sport

J’ai testé les tagliatelles de Konjac

24 février 2015

En me promenant dans les rayons du Paris Store de Roubaix (un magasin exclusivement réservé à l’alimentation asiatique) pour préparer le Nouvel An chinois, je suis tombée sur le fameux konjac.

Le konjac, qu’est-ce que c’est ? C’est drôle parce que jusqu’alors le konjac, je ne le connaissais que vous la forme de mon éponge toute douce qui sert à nettoyer mon visage matin et soir… Alors quand j’ai vu écrit cela sur une étiquette de produit alimentaire, autant vous dire que ça ne m’a pas tout de suite attirée… Et pourtant, il y a énormément de produits à base de konjac (qui est une algue très utilisée dans l’alimentation japonaise, pour info) comme les vermicelles, le riz ou encore les tagliatelles. Ce sont justement ces dernières que j’ai acheté, histoire de tester et de ne pas « mourir bête » comme on dit.

Avant de les cuisiner, j’ai lu ce qu’on en disait sur Internet et sur les réseaux sociaux : en quelques mots, ça n’a aucun goût. Aucun goût et quasiment aucune valeurs nutritionnelles (il n’y a pas de lipides, pas de protéines, pas de fibre et seulement 3,6 g de glucides pour 100 g)…

Comment cuisiner le konjac  ? En cuisine, ça prend 3 minutes à préparer : vous les rincez à deux reprises, les égouttez et les faites cuire 2 minutes dans l’eau bouillante. Personnellement, j’ai décidé que j’allai les cuisiner façon Carbonara [pas celle inventée par les Français avec les lardons et la crème fraîche] et surtout une vraie sauce, non allégée ! Puisque les Konjac ne sont pas caloriques, autant en profiter !
Konjac à la Carbonara
Mon verdict ?
Le konjac ne semble pas avoir de goût MAIS prend toute la saveur de la sauce, du coup, vous avez l’impression qu’il a du goût, du vrai goût et donc rien de fade [à mon avis avec une sauce peu marquée, ça ne doit pas être très très bon]. La seule véritable différence que j’ai remarqué avec les tagliatelles classiques est sa texture : le konjac est un peu plus gluant, comme si, finalement, vous aviez laissé cuire vos tagliatelles un peu trop longtemps. Ce n’est donc pas « mauvais » mais on ne va pas se mentir, les vraies tagliatelles fraîches, c’est la vie ! Et, rien ne les remplacera jamais dans mon coeur… Alors les tagliatelles de konjac, je dis oui mais vraiment une fois de temps en temps [genre même pas une fois par mois 😀].

Et vous, avez-vous déjà tester le konjac ? Sous quelle forme ? Qu’en avez-vous pensé ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Only registered users can comment.

  1. Bonjour à tous
    Merci de me donner SVp une addresse de magazine où Je pourrai acheter des pâtés et où vermicelles à base de konjak
    Merci

  2. d accord j ai gouté hier avec une sauce « carbo » oignon et creme fraiche quand même 😉 aucun gout particulier mais a refaire car j ai eté calé jusqu a 18h

  3. bonjour on dit que le konjak a le pouvoir de gonflé enormement et d avoir un pouvoir de satiété phenomenal as tu resentie cela ?

  4. Tu veut bien nous partager ta recette de carbonnara ? Et le nbre de pp . Je vais tester j’ai des tagliatelles de konjac

  5. J’ai déjà testé le.konjac en tagliatelles comme toi, et je les faisais en sauce fromage blanc / moutarde pour un goût bien prononcé tout en restant plutôt light

  6. Moi j’avais déjà tester les vermicelles de konjac… Je trouvé ça trop « croustillant » genre un peu plastique… Mais avec un si petit nombre de calories, Je vais dire a mon cerveau d’aimer ca ^^
    J’ai vu que ça existe même aux epinards (de chez dukan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.